Se rendre au colloque

Programme

Les nouvelles frontières du management

Les frontières changent, évoluent et parfois même disparaissent. Ce qui est vrai pour un pays, l’est aussi pour une entreprise.

Les ateliers 2013 de Thèmes d’Entreprises étudient les contours de ces nouvelles frontières. Certaines sont à franchir, comme la féminisation des organes de leadership des entreprises, notamment du conseil d’administration ; d’autres tendent à s’estomper comme la distinction entre l’ingénieur et le manager : des outils d’optimisation de la production (lean) étant aujourd’hui adoptés par d’autres domaines du management ; d’autres enfin disparaissent comme celles qui séparent l’Économique et le Social.

Les entreprises doivent aujourd’hui rendre compte de leur action en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale, et s’interroger sur le coût humain et social des outils de gestion. Toutes ces évolutions participent à l’émergence d’un leadership responsable.

14h30 - Accueil

15h - Ouverture

Pierre TAPIE, Directeur Général du Groupe ESSEC
Jean-Luc PLACET, Président de la Commission Respect de l'Homme et membre du Conseil Exécutif du MEDEF, Président de la Fédération Syntec et Président d'IDRH

15h15 - 16h - Table ronde sur le leadership responsable

La crise financière de l'automne 2008 a eu une très forte résonnance au sein de la faculté de l'ESSEC et a stimulé le travail sur un ouvrage collectif "Le leadership responsable, un allié sûr contre la crise" dirigé par le professeur Alain Lempereur.

La faculté de l'ESSEC continue à interroger la responsabilité des dirigeants et des entreprises. L'école a engagé en 2012 une large consultation parmi les étudiants, les professeurs et les collaborateurs pour élaborer une nouvelle étape de son engagement sociétal. La consultation sera conclue par la publication, en juin 2013, du projet "ESSEC for the Common Good".

L'inclusion du leadership responsable dans le programme de cette journée fait partie du travail sur le projet institutionnel. Nous vous invitons à entendre les points de vue et à débattre avec deux dirigeants qui ont une longue expérience du gouvernement des Hommes et une réflexion originale sur le leadership responsable.


Hamid BOUCHIKHI , Professeur de management et entrepreneuriat , Directeur académique ESSEC Ventures, ESSEC Business School

Michel HERVÉ, Fondateur, Président du Conseil de Surveillance du Groupe Hervé

Philippe VIVIEN, Directeur Général, Alixio 

 
  

16h15 - 17h45 Ateliers thématiques

Atelier 1 - Femmes et pouvoir : tabou ou nouveau modèle de gouvernance ?
La féminisation doit être vecteur de changement et apporter aux entreprises et aux organisations plus de diversité donc une meilleure efficience. Promouvoir les femmes à des postes de pouvoir, n’a cependant de sens que s’il est permis aux femmes d’apporter leur valeur ajoutée, en termes de compétences et de valeurs « féminines ». Instaurer une plus grande culture de l’égalité implique un changement de mentalités…en luttant contre la persistance féroce de stéréotypes liés au genre.
Parmi ces stéréotypes, le rapport des femmes au pouvoir est à interpeller en priorité. C’est tout l’objet de l’étude menée en France et dans le monde qui vous sera présentée. Cet atelier permettra de débattre autour des hypothèses formulées quant à la construction d’un modèle de pouvoir mixte intégrant le quotient féminin au sein de l’entreprise et des organisations dans le futur.


Viviane DE BEAUFORT, Professeur de droit, ESSEC Business School, Co-Directrice du Centre Européen de Droit et d’Economie et du “Cursus Droit”, fondatrice des programmes WOMEN-ESSEC dont Women Be European Board Ready.

Armelle CARMINATI-RABASSE, Présidente du Comité Diversité du Medef et Directrice générale monde en charge du capital humain et de la diversité chez Accenture

Jean-Luc DECORNOY, Président du directoire, KPMG SA

Anne RAPHAËL, Managing Director & Partner, Boyden France


Atelier 2 - Le reporting sociétal : un nouveau défi pour les dirigeants ?
La prise de conscience des problèmes sociaux et environnementaux est devenue la source de nombreux changements de comportements notamment de la part de la société civile, des entreprises et des États. L’éthique des affaires, la responsabilité sociale des entreprises (RSE), l’investissement socialement responsable, la communication (« reporting ») et vérification sociétales sont des concepts qui présentent une nouvelle perspective sur la Société et le Citoyen.  Ainsi, ces aspects ont entraîné les entreprises à se préoccuper de leur responsabilité sociale et environnementale.  L'objectif de cet atelier est de générer une discussion théorie et pratique sur le concept de la responsabilité sociale—son sens (large) et les enjeux qui en découlent dans une démocratie, puis se pencher plus spécifiquement sur le sujet du reporting social et environnemental. L'accent sera mis sur l'évaluation de l’information produite par les entreprises sur leurs impacts sociaux et environnementaux, en tenant compte des contraintes pratiques et politiques sur le développement de ce type de reporting.

Charles CHO, PhD, Professeur Associé, Département Comptabilité-Contrôle de Gestion, ESSEC Business School
Geneviève FERONE, Directeur du Développement Durable, Groupe Veolia Environnement
Jean-Luc PLACET, Président de la Commission Respect de l'Homme et membre du Conseil Exécutif du MEDEF, Président de la Fédération Syntec et Président d'IDRH   
Gérard SCHOUN, Fondateur de RSE France, Groupe Apave
 
Atelier 3 -  Le management « Lean » : mode managériale ou levier de leadership méconnu ?
Le mouvement « Lean »émerge avec la suprématie du « lean manufacturing » japonais des années 80.Par contraste à une vision taylorienne de l’organisation, il privilégie l’amélioration incrémentale permanente et la responsabilisation des acteurs au niveau le plus bas de l’organisation. Actuellement, le mouvement lean diffuse à travers la méthode « lean startup », approchant le développement de nouvelles activités à travers un minimum de planification et un maximum d’expérimentations de marché.
Cet atelier illustrera la philosophie lean dans ces divers contextes, et surtout de l’impact futur de cette approche dans tous les domaines possibles du management.

 
Fabrice CAVARRETTA, Professeur Assistant, Management et Entrepreneuriat, ESSEC Business School
Cécile GOMEZ, Leader PSA Excellence System, Direction Carrosserie Habitacle et équipements, PSA France
Blaise VIGNON, Business Development Manager sur Windows Azure, Microsoft
Arnaud BONHOMME, Président Fondateur, aBria Service Design
Bruno TERTRAIS, Directeur Lean Manufacturing France, 3M France
 
 
 
Atelier 4 - Outils de contrôle : comment sortir de la spirale inflationniste ?

Depuis plus de trente ans, les outils de contrôle et de pilotage n’ont cessé de se développer : indicateurs de performance, reporting, budgets, plans d’action, … Ces outils, toujours plus nombreux, ne sont pas neutres sur l’activité et les conditions de travail des salariés. Pris séparément, les outils de contrôle peuvent structurer l’activité, être source de motivation et de dynamiques collectives. Cependant, plusieurs études nous alertent sur les conséquences néfastes d’une inflation des outils de contrôle. Elles soulignent la perte de sens du travail et la destruction des solidarités, les conséquences en matière de stress et de santé. Les cadres semblent désormais autant touchés que les autres salariés.

Cette table ronde permettra de faire un point sur le développement des outils de contrôle et de pilotage. Comment développer un système de contrôle et de pilotage équilibré, qui échappe à la spirale inflationniste actuelle ? L’atelier propose des pistes de réflexion issues de l’analyse de la recherche en gestion et des retours d’expérience d’entreprises mobilisées sur ces questions.

 

Marie-Léandre GOMEZ, Professeur Associé, Département Comptabilité-Contrôle de Gestion, ESSEC Business School

Sébastien DURAND, Vice-Président, CGI Business Consulting

Arnaud GANGLOFF, Senior Partner, Kea & Partners

Albin JACQUEMONT, Directeur Exécutif Finances, Carrefour France


17h45 - Cocktail de clôture